logo

Château Romanin - Rosé

AppellationBaux de Provence
ColorRosé
Vintage2018
Volume75 cl
House Château Romanin
See complete datasheet keyboard_arrow_down
€14.50 (tax incl.) / unit In Stock

remove_circle add_circle x6

Besoin d'un conseil ? On vous répond : +33 5 53 07 10 31
du lundi au samedi de 8h à 19h

Chez vous dans 48 à 72 heures

Paiement 100% sécurisé
logo-sg.jpg

03218ROMA075

 

Datasheet

Appellation Baux de Provence
Color Rosé
Vintage 2018
Volume 75 cl
ABV 13%
Service temperature 10 - 12°C
Grapes variety Grenache, Counoise, Syrah, Mourvèdre
Food & wine associations Crudités
Fruits de mer
Desserts
Salade niçoise
Salade de fruits
Vigneron Mme et Mr Charmolüe
House Château Romanin

Dégustation

On distingue le style Romanin avec une couleur rose pâle et un nez fin à la fois très expressif et complexe. On aperçoit des notes d'agrumes, de pêche, d'abricot et de groseille. En bouche l’attaque est suave mais franche avec une belle acidité. La finale est longue et persistante.

Technique

Les vignes qui composent ce rosé reposent sur un sol brun calcaire, d’origine colluviale, sableux et caillouteux. Cultivées selon les règles de l'agriculture biologique, les grappes de raisin sont vendangées manuellement avant d'être préssurées entièrement. La fermentation alcoolique se déroule à 17 à 20° C en cuve inox. L'élevage dure 6 mois en cuve sur lies fines avec opérations de bâtonnage.

Maison

C’est dans un site stupéfiant que le château de Romanin élabore ses vins. Dans ce cirque rocheux naturel de toute beauté, le contraste entre la nature encore à l’état brut et le vignoble domestiqué par l’homme est saisissant. Au pied du versant nord des Alpilles, entre Saint-Rémy-de-Provence et Eygalières, le domaine de Romanin s’étend sur 250 hectares dont 58 hectares de vignoble et 4 hectares d’oliviers. À cet emplacement, subsistent les ruines d’un château de l’ordre des Templiers datant du XIIIe siècle. En 1992, les propriétaires entament pour le chai la construction d’un véritable chef d’œuvre. Cave-cathédrale enterrée et recouverte de terre végétalisée, l’urbaniste Serge Hennemann a imaginé cette cave comme un observatoire astronomique. C’est l’un des tout premiers « chais d’architecte » tellement à la mode aujourd’hui. Anciens propriétaires de Château Montrose, Second Grand Cru Classé de Saint-Estèphe, Anne-Marie et Jean-Louis Charmolüe, consacrent depuis le rachat en 2006 leur passion au Château Romanin qu’ils exploitent sur les principes de la Biodynamie.