logo

Château Bonnet blanc

AppellationEntre Deux Mers
CouleurBlanc
Millésime2017
Contenance75 cl
Maison André Lurton
Voir la fiche technique keyboard_arrow_down
7,95 € TTC / unité En Stock

remove_circle add_circle x6

Besoin d'un conseil ? On vous répond : +33 5 53 07 10 31
du lundi au samedi de 8h à 19h

Chez vous dans 48 à 72 heures

Paiement 100% sécurisé
logo-sg.jpg

01317BONN075

 

Fiche Technique

Appellation Entre Deux Mers
Couleur Blanc
Millésime 2017
Contenance 75 cl
Degré d'alcool 12.5°
Température de service 8 - 10°C
Potentiel de garde 2 ans
Cépages Sauvignon, Sémillon, Muscadelle
Accords mets & vins Apéritif
Carpaccio de Saint Jacques
Brochettes de gambas
Huitres chaudes farcies
Maison André Lurton

Dégustation

Robe brillante, jaune pâle, avec des reflets verts. Le premier nez offre une bonne intensité, sur des fleurs blanches de printemps, accompagnées d’une touche de fruits exotiques et de pamplemousse. En bouche, ce Château Bonnet blanc présente une attaque souple et élégante, sur des notes d’agrumes frais. Les notes fleuries, telles que l’acacia, ne manquent pas. Tout en longueur, il offre une belle finale.

Technique

Pour élaborer ce vin blanc, les baies subissent une macération pelliculaire suivie d’un débourbage, technique consistant à clarifier le moût obtenu en pressant les fruits pour en faire baisser la viscosité, puis une fermentation alcoolique est réalisée dans des cuves inox thermo-régulées. Le vin est élevé pendant 4 mois en cuves, un collage étant réalisé en précipitant les tartres par une réaction à froid.

Maison

Il faut remonter au XVIème siècle pour trouver trace de ce vignoble, créé par une famille de négociants libournais, les Reynier. Sous leur direction le Domaine a été remembré autour de la bâtisse. Petit à petit, les vignes remplacent les espaces boisés. Au milieu du XVIIème, le domaine est revendu à la famille Chillaud Desfieux, originaires du Périgord. Ils modernisent la propriété et font reconstruire la demeure. Au XIXème, le domaine, qui s’étend alors sur une centaine d’hectares, change de mains à plusieurs reprises, jusqu’à son acquisition en 1897 par Léonce Récapet, grand-père du propriétaire actuel. Il entreprend de redresser de manière spectaculaire un vignoble en piteux état, il rénove les bâtiments, bâtit des chais. Lorsqu’André Lurton en prend la direction en 1956, le Château Bonnet est déjà l’une des plus belles propriétés de la région, avec un vignoble d’une trentaine d’hectares. Il continue de développer l’exploitation pour atteindre aujourd’hui 270 hectares sur lesquels la maison produit des vins blancs et des vins rouges parmi les plus élégants de l’Entre-Deux-Mers.