logo

Clos l’Envège - Grands Vins de Bergerac - Propriété de Julien de Savignac

Paysages et terroir Le Monbazillac est certainement le plus célèbre de tous les vins de la Dordogne. Son vignoble, réparti sur la côte Sud de la vallée de la Dordogne, est aussi l'un des plus anciens de la région. Sa caractéristique particulière est d'être orientée au Nord. Le terroir de Monbazillac s'étend sur 3 600 hectares et 5 communes : Pomport, Rouffignac, Colombier, Saint Laurent des Vignes et Monbazillac. Le vignoble de Monbazillac jouit d'un climat tempéré particulier. Le phénomène climatique le plus remarquable a lieu pendant l'automne, sous l'action des brouillards matinaux conjuguée avec la chaleur du soleil d'après-midi. L'humidité, pendant cette période encore chaude, permet la formation du microscopique champignon "Botrytis Cinerea" qui provoque une réduction de volume à l'intérieur du grain de raisin et modifie sa nature en augmentant sa teneur en sucre. La concentration naturelle des raisins, grâce au développement de la pourriture noble provoquée par le "Botrytis Cinerea" est indispensable à l'élaboration de tout liquoreux de haute qualité. La notoriété de Monbazillac et de son nectar ne fait aucun doute, comme en témoigne cette vieille légende qui raconte que jadis un Bergeracois de passage à Rome fut reçu au Vatican et présenté au Pape comme bourgeois de Bergerac, à quoi le Saint-Père répondit en souriant: "Ah ! Bergerac, près de Monbazillac sans doute !".

Le plaisir en Partage Mon père a les yeux qui brillent de ses rêves d’enfants quand il contemple le beau plateau où s’épanouissent les vignes de son Clos L’Envège. Ces six hectares de parcelles aux rendements strictement maîtrisés exaucent, après bien des détours du destin, son ambition originelle de devenir paysan. Au commencement, la motivation ne trouve pas sa source dans la communion directe avec la terre, mais plutôt dans la tenace volonté d’atteindre les Everest de qualité, en s’adjoignant les compétences les plus éminentes. En l’occurrence, l’histoire du Clos L’Envège commence lorsque mon père s’attache, au début des années 1990, les services de Jacques Blais, qui rayonne alors sur son propre domaine du Haut-Bernasse. C’est en rachetant quelques-unes de ses meilleures vignes, tout en laissant ce véritable orpailleur du Monbazillac aux commandes de la vinification que son rêve se concrétise.

La conduite du vignoble Les engrais chimiques ne sont pas utilisés, parfois un amendement organique permet de restructurer certains sols. Les traitements contre les maladies et les insectes associent lutte chimique raisonnée et lutte biologique.

Vendanges et vinification Les grappes botrytisées ont la particularité de présenter des grains du fruit à maturités diverses. Cela implique une vendange manuelle et patiente, pour récolter seulement les parties sur-mûries, par tris successifs pour laisser aux autres grains le temps de "rôtir". La qualité du produit dépend de la qualité du fruit et la technologie intervient peu sur le produit final. L'extraction du jus est capitale. Elle doit être douce et progressive pour permettre de presser les raisins les plus secs, les meilleurs, sans créer trop de bourbes. Les raisins sont donc pressés immédiatement à l'arrivée au chai. Le moût obtenu est débourbé à froid ou à température ambiante. La fermentation se déroule soit en cuves, soit en barriques, jusqu'à l'obtention de l'équilibre alcool/sucre désiré. L'élevage est très important car le Monbazillac, comme tous les vins de garde, demande une longue maturation. Cet élevage se fait souvent en cuves, mais l'élevage en barriques est aussi pratiqué. Les liquoreux, comme les vins rouges, nécessitent un apport d'oxygène régulier pour l'évolution de la couleur et des arômes. C'est après 18 mois minimum que le vin est mis en bouteille. Il lui faudra encore attendre avant qu'il atteigne sa plénitude.

Le Vin : Monbazillac « Cuvée Henry IV »

Le Clos l’Envège a toujours été considéré comme un des meilleurs Monbazillac de l’appellation. Les rendements ne dépassant jamais le 15 hectolitres à l’hectare (27 pour l’appellation), un terroir d’exception, de très vielles vignes et un élevage en bois neufs sont les principaux critères qui ont fait de Clos l’Envège un Grand Monbazillac.
Le Monbazillac est un vin dit "d'assemblage" car il nécessite le mariage de trois cépages. Le Sémillon est cultivé en raison de son aptitude à développer la pourriture noble, de ses arômes subtils et de son ampleur en bouche. Le Sauvignon apporte une touche de fraîcheur et de vigueur. La Muscadelle donne des vins très ronds et très parfumés.

Nous produisons ce vin uniquement lors des millésimes propices aux grands liquoreux et du Bergerac sec pour les autres années. Une parcelle de vignes rouges sur la propriété rentre dans l’assemblage du Julien de Savignac.